jeudi 12 février 2015

LA FAMILLE S'AGRANDIT

Moi, Surcouf, j'étais le roi de ce jardin.
Caché dans le feuillage, je voyais sans être vu
J'assurais la surveillance de mon domaine,
... ou je faisais la sieste avec ma Michèle. Admirez avec quelle magnanimité  je lui laissais une grande place sur le bain de soleil.
Au cours de mes rondes, j'avais mes habitudes pour me désaltérer. Au bord de la mare, je me prenais pour un grand fauve s'abreuvant au marigot.



Mais un jour de juillet, l'été dernier, une FILLE a fait intrusion dans MON jardin!
Oh! Au début elle a bien trompé tout le monde avec sa timidité et sa jolie frimousse.

Mais elle s'est si bien insinuée dans notre vie et dans notre maison qu'elle a fini par avoir au bout de six mois (quelle ténacité!) ses entrées dans la véranda, et un jour on l'a retrouvée prête à accéder aux chambres.
Ce jour-là, j'ai compris que je devrais dorénavant composer avec elle.

Lorsque je fais le tour du jardin avec Patrick et Michèle, elle nous suit. C'est un vrai pot de colle.

J'aime bien adopter une position dominante pour surveiller le territoire qui M'APPARTIENT. Et cette vilaine copieuse fait tout comme moi.
 Je dois reconnaître que Michèle et Patrick ont bien cherché à la placer auprès d'amis, mais comme il fallait s'y attendre, personne n'en a voulu. Il paraît donc qu'ils l'ont définitivement adoptée au mois de janvier.
Ils lui ont même trouvé un nom.

Elle s'appelle CHARLIE.

8 commentaires:

  1. Bon, elle est au moins libre dans sa tête avec son nom d'actualité! Espérons qu'elle saura faire rire Surcouff qui a l'air démonté par cette intruse...
    Joli billet, j'en souris encore!
    Caresses aux félins et bonne soirée à vous deux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cohabitation n'était pas gagnée d'avance, mais ça s'arrange tout doucement, et on dirait même que Surcouf le névrosé (Qui a dit: "comme tous les chats"?) bénéficie d'un certain apaisement au contact de Charlie. Bonne soirée.

      Supprimer
  2. Il raconte drolement bien les histoires ton Surcouf ! J'ai adoré !
    Et bien évidemment, je suis fan du prénom de ta nouvelle minette qui est très jolie, soit dit en passant (et ton roux aussi est très beau! Qu'il ne soit pas chaloux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison il en faut moins que ça à un chat pour être jaloux. La petite Charlie nous amuse beaucoup avec sa drôle de frimousse et l'art qu'elle a d'entrer dans notre vie sans avoir l'air d'y toucher. Bon weekend!

      Supprimer
  3. Tenace la Charlie! Allez Surcouf, tu vois bien que tout va bien finalement!
    Bonne semaine Michèle

    RépondreSupprimer
  4. Ah! Ça! Pour être tenace, elle est tenace. Elle a passé 6 mois à nous implorer de ses grands yeux: "Adoptez-moi!". Le jour où Patrick lui a donné un reste de poisson, j'ai su que c'était perdu. Mais qu'elle est mignonne et câline!

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien, merci à Surcouf pour ce récit très bien raconté ! Bienvenue à Charlie dans votre havre de paix, c'est chouette que la cohabitation entre vos deux fauves se passe bien (j'en connais pour qui c'est plus difficile). Bisous et bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cohabitation ne se passe pas mal en effet. Il nous arrive bien d'assister à un lancer de patte (sans les griffes), mais nous assistons aussi parfois à un toucher de museau. Donc, tout devrait bien se passer. Bon weekend à toi aussi. Bisous.

      Supprimer