dimanche 22 mars 2015

UN WEEKEND LOIN DU JARDIN

A moins de n'écouter ni radio, ni télévision, vous savez que c'était un weekend de grandes marées, abusivement renommées "Marées du Siècle" par des journalistes jamais en manque de superlatif.
Ayant chez nous ma belle-mère, ainsi que mon fils et sa bien-aimée, nous avons fait comme tout le monde: nous sommes allés au Mont Saint Michel. 
Et ce fut magnifique!
Une balade accompagnée nous a emmenés patauger dans la vase, ou plus précisément la tangue...
...jusqu'au lieu où nous pourrions tout à loisir admirer le mascaret. Serait-il beau et fort? Serait-il tout riquiqui?
Il fut splendide. 
Une vague unique, arrivant du large, se ruait vers le fond de la baie avec une énergie qui montrait bien que rien ne l'arrêterait. Elle a déferlé à 15 km/h sans le moindre mouvement de ressac, dans un grondement sourd.
video
Après son passage, l'émotion et le ravissement m'ont rappelé ceux que nous avions éprouvés lors de l'éclipse totale de soleil admirée à Strasbourg en 1999. Nous n'avions que deux pensées en tête: "C'était splendide" et "Je veux revoir ça."

Plus tard, nous avons assisté à l'encerclement du Mont par les eaux, avec vue imprenable sur la foule qui avait préféré l'observer depuis la passerelle.
Cela, c'était le samedi soir. Dimanche le spectacle a eu lieu dans le port de Paimpol, où les badauds s'étaient rassemblés pour assister au débordement du port. Il y avait quelques photos à prendre, en voici un petit aperçu. 
Et voilà pour notre weekend pieds dans l'eau (ou la vase). Demain: retour au jardin.





2 commentaires:

  1. C'est magnifique ! Merci pour la video
    Nous nous sommes contentés de regarder la grande marée à la TV, tout comme l'éclipse d'ailleurs dont nous n'avons rien vu ! lol
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Oui! Il y avait une éclipse, paraît-il, et c'est vrai que sur le coup des 10 h 30 il faisait encore plus sombre qu'une heure avant ;-)
      Au Mont Saint Michel, on s'est parfois dit qu'on verrait peut-être mieux devant notre téléviseur, mais c'était pour rire, car ça valait vraiment le coup d'être sur place. Bisous

      Supprimer