mardi 24 novembre 2015

A LA SAINTE CATHERINE...

Vous connaissez la suite: tout arbre prend racine.
Alors nous avons planté!

Il y avait un peu de place libérée par des pruniers dont nous n'avons jamais mangé une prune, depuis 6 ans que nous avons acheté la maison, et un prunus qui n'a pratiquement jamais fleuri.
Exit donc les arbres capricieux, et leurs remplaçants sont arrivés.
Tout d'abord, deux poiriers pour compléter le "Williams" qui nous régale (pas toutes les années!) avec des poires juteuses, sucrées... Je ne vous dis que ça!
Pour lui tenir compagnie, il y a désormais un "Louise Bonne d'Avranches" et un "Doyenné du Comice". 
J'aime beaucoup Louise Bonne pour ses petites poires croquantes, légèrement âpres, et se prêtant bien à la cuisine sucrée comme salée.
Doyenné du Comice a été choisie pour sa production tardive qui complétera bien ses congénères.
Un cognassier viendra parfumer de ses fruits les compotes de pommes, et nous fournir quelques pots d'une confiture que j'adore déguster avec de la tomme de brebis.
Et un quatrième arbre a complété l'ensemble. Malgré les piètres résultats des pruniers arrachés, Patrick a tenu à retenter l'aventure avec un mirabellier. Il espère que, l'ayant choisi chez un pépiniériste local spécialisé dans les fruitiers adaptés à notre région, les mirabelles vont faire ployer les branches d'ici quelques années à tel point que les oiseaux n'arriveront pas à en venir à bout! Nous verrons bien...
Les arbrisseaux sont en place, soigneusement installés, amoureusement plantés. Maintenant c'est une affaire de patience. 
Mais d'ores et déjà nous avons constaté une chose: planter des arbres, ça donne le moral!
C'est un acte optimiste, un pari sur l'avenir, et ça tourne l'esprit vers un futur meilleur.
N'est-ce pas une excellente raison pour planter?

BONNE SEMAINE AU JARDIN!

9 commentaires:

  1. Un verger, c'est le rêve... De la patience aussi, mais entre tailles et récoltes, ce n'est que du plaisir - sans parler de la floraison! Je t'envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre verger était déjà en place lorsque nous avons acheté la maison, et nos dernières plantations ne visaient qu'à diversifier un peu la production (nous avons 15 pommiers!). C'est en effet un vrai bonheur de voir les saisons passer sur le verger, de la floraison bourdonnante d'abeilles à la récolte ... et à la dégustation! Bisous Gine.

      Supprimer
  2. ici aussi les pruniers ne donnent guère, l'an dernier on a planté un pêcher, qui nous a gratifié d'une pêche, et un abricotier qui a flétri..à la place j'ai mis hier un figuier..par contre le mirabellier a besoin de gros froid en hiver (je connais bien cet arbre, je suis Lorraine d'origine) et je ne sais pas s'il va donner en Bretagne?
    bonne journée, Michèle, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, le mirabellier aime les saisons bien marquées, mais plusieurs jardiniers en ont dans notre entourage et en sont très contents. Nous verrons bien! Nous avons aussi deux figuiers, dont un âgé qui donne bien...mais pour le plus grand plaisir des étourneaux! Bisous Catherine.

      Supprimer
  3. ah Michèle ! les grands esprits se rencontrent. Chéri-Chéri est en train de préparer une tranchée pour planter en contre-espaliers pommiers, pêcher et poiriers. J'en parlerai un jour prochain sur le blog. Pour le moment, je prends des photos, histoire d'encourager la star ! J'espère que tes fruitiers seront porteurs de beaux fruits. Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous comparerons nos récoltes et nos terroirs sans esprit de rivalité Chantal. Bons desserts à toi aussi. Bisous.

      Supprimer
    2. oh oui sans esprit de rivalité Michèle ! juste un intérêt bienveillant et curieux pour toute découverte chez une jardinière aussi expérimentée que toi. Signé : Chanchan la débutante :-))

      Supprimer
  4. Oui planter, c'est un pari sur l'avenir, un avenir meilleur....
    Bises à toi Michèle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de partager mes sentiments Florence. Bisous.

      Supprimer